Bernard Tapie

Tapie C/ Etat Français

Bernard Tapie vient de remporter une victoire non négligeable dans le dossier relatif à l'Arbitrage sur le contentieux avec le crédit lyonnais. Au delà du fond de cette affaire nous voyons un fiasco judiciaire qui peut être aurait pu être évité si certaines règles avaient été appliquées mais, parce qu'il s'agissait de Tapie, l'institution sans doute attisée par une certaine presse qui s'autorise à juger à la place des Magistrats s'y est refusée.

L'affaire civile a été jugée avant l'affaire pénale alors que les juristes avaient naguère un principe qui était le suivant "le pénal tient le civil en l'état". Cela voulait simplement dire que l'on ne pouvait juger au civil s'il y avait une affaire pénale en cours. On doit à la vérité de rappeler que ce que l'on voulait aussi c'est se payer le (la)ministre du Gouvernement Sarkozy qui avait fait preuve de négligence en ne contestant pas l'Arbitrage qui avait permis à M.Tapie de bénéficier d'un avantage non négligeable: 403 millions d'euros.

Mais maintenant si Bernard TAPIE et les autres intervenants sont relaxés (Ils n'ont pas commis d'infraction pénale) comment interpréter la décision des Juges Arbitres...et comment qualifier l'attitude de Madame LAGARDE ? Imprudente ? Un sujet de satisfaction les Juges ne se sont pas laissés impressionner. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0