· 

Catastrophe...prévisible

Plus rien dans la France du 21ème siècle ne semble tenir bon.

 

Nos politiques essaient vaille que vaille de se maintenir en place sans trop savoir d'ailleurs ce qu'ils y font. Ils participent certainement à la désagrégation de l'ensemble en essayant de nous faire croire qu'ils règlent nos problèmes.

 

Ils seraient bien en peine car ils ne les connaissent même pas. La crise dite de la COVID 19 a démontré (du moins à ceux qui veulent voir) à quel points ils étaient incapables de régler même un simple problème logistique d'approvisionnement. Nous sommes le seul des pays industrialisés à ne pas avoir été en mesure de développer son vaccin ou à avoir été en mesure sous licence d'en fabriquer un sur son sol.

 

Notre recherche se révèle être à la "ramasse" le système qui est le notre (très administratif et si peu scientifique)  a révélé ses limites que nous imaginions.

 

Le choix stratégique du "quoi qu'il en coûte" risque d'être catastrophique pour notre économie qui était déjà sous perfusion et nous sommes désormais sous la coupe (ou le joug) soit des banques, soit des institutions européennes car nul doute que les prêts accordés se sont faits ou se feront sous condition de respecter certaines règles de rigueur qui vont faire des dégâts.

 

L'addition sera salée mais notre esprit cigale l'a encore emporté...on ne se refait pas.

 

En réalité ce fiasco et cette crise qui s'annonce n'est que le résultat d'une déliquescence qui se fait tous les jours plus présente mais qui est ancienne.

 

A l'école on n'apprend plus, nos enfants ne savent plus lire, écrire et nous avons réussi en peu de temps à créer des générations d'analphabètes incultes pour qui le seul horizon indépassable est l'écoute du dernier talk show. 

 

On peut y ajouter les problèmes récurrents qui parfois en sont la cause, parfois la conséquence liés à une immigration que l'on a décidé de ne plus contrôler et nous aboutissons à une société qui devient ingérable, dangereuse et qui  menace (le débat récent sur les violences chez les jeunes est significatif).

 

Le phénomène de l'islam radical que l' on aurait bien tort d'ignorer trouvera un terrain fertile car ses tenants ont, eux une vision très claire de nos faiblesses idéologiques et de nos pitoyables répliques à leurs attaques.

 

Y répondre par une loi constitue une lâcheté supplémentaire destinée à nous faire passer la pilule. La Loi est la pour sanctionner mais n'a jamais arrêté la pensée...

 

Et ce ne sont pas nos débats sur l'écriture inclusive ou la place laissée aux indigénistes ou racialistes qui va arranger les choses.

 

L'occident se pose la question puérile de savoir si Pepe le putois est politiquement correct pendant que d'autres et notamment le Sultan ERDOGAN décide en ajoutant l'acte à la parole de limiter le droit des femmes. Et le dénoncer haut et fort serait un acte manifeste d'islamophobie.

 

Peut être qu'il faudra passer par un écroulement total et comme disait Staline "on ne fait pas d'omelette sans casser les œufs". En espérant que nous nous en remettrons mais malheureusement pour des raisons multiples nous refusons toujours d'agir donc clairement rien ne se réglera.

Écrire commentaire

Commentaires: 0